Coaching – Index

Status : WIP

Un index des articles courants autour du coaching

De quoi parle t on ? sur quel niveau somme nous ?

Niveau individuel

solution focus:le cadrant magique de gery derbier

apprendre ? maitriser ? quel rapport avec l autonomie : l’échelle de la maitrise

les relations interpersonelles

Le triangle de Karpman : les relations « fatigantes » et les jeux de pouvoir :

l’authenticité est plus stimulante que les jeux de pouvoir ou le jeu : Pourquoi l’authenticité rends les jeux de pouvoirs caduques

nommer les types d’interaction

cnv

voir la page des artefacts

empathie versus sympathie

la cnv pour les pro. pourquoi ?

L’énorme site de référence de Jean-Philippe Faure

Autour de la cnv, au boulot

pourquoi les équipes performent ? le projet Aristote de google montre que le premier facteur est la sécurité Psychologique

Lors d’un pivot : faire le deuil, accueillir la tristesse, et libérer l’energie à nouveau

[coaching vs consultant]

le Triple : 1. Waouh ! 2. C’était pas facile 3. Comment as-tu fait ça ? — Ben Furman Merci Gery Derbier

[reaction au changement]

[manager 3,1]

l’écoute non directive

Niveau Groupe- équipe

equipe autonome, agile et au dela : après l autonomie: les équipe auto dirigée

la base d’ un groupe (performant): la sécurite Psychologique
* FAQ et opérationalisation

il y a 3 « espaces » différents à distinguer: la réflexion, la décision, l’action coordonée :

— problematique spécifique aux equipes de trasnforamtion

Très différent des équipes « productives » : Gérer un groupe de coach ou de réflexion :

voir les tensions dans les postures de coaching

coach versus consultant : antagonisme ou coopération ?

faciliter le complexe avec dilts

Niveau Organisation- communauté

coacher une transformation

visualiser votre transformation

La Maturité agile (et sa mesure) est un thème récurent des transfos agiles . Les memes marronniers [^1] reviennent encore et encore. voici une alternative plus intéréssante, le modèle d’Erden- Nonaka
( Anecdote: J’ai appris récemment que ce fut les travaux de Nonaka qui inspirèrent Jeff pour la création de Scrum)

transformer une organisation, ce n’est pas la réoganiser, ou l’améliorer:
* quoi
* comment
* obstacles et confusion
(WIP)

Systémique

distinctions – différentiations clés

tous les changement ne sont pas les mêmes : distinguer les niveaux de changements

distinguer transformation et « projets »

La résistance an chagement, ou mieux, sortir du « pour et du contre » et Modéliser les réactions face au changement

Avant de mesurer , il faut pouvoir évaluer : L’échelle des échelles

la reformulation amène de la clarté ( et de la concision) .

Différencier Transformation et Emergence

l’echelle d’emergence

leadership distribué

Pour mobiliser , il faut engager et l’engagement, ça se structure, ça se design :
– les liberatings structures, et une rapide modélisation de l engagement : distribution de la decision x distribution du controle

Solution Focus – Le quadrant magique de Gery Derbier

Gery Derbier à créé une trés belle transmission pédagogique de L’essence de Solution focus.

malheureusement pas encore documentée. Voici donc en attendant quelques ressources:

Jeux de langage, par Gery Derbier

Si l’aspect le plus saillant de Solution Focus est la forme particulière des questions que l’on pose, une question n’est pas Solution Focus en soi. C’est surtout dans le développement d’une réponse que se manifeste ce que j’appellerai volontiers le jeu de langage Solution Focus.
Le quadrant ci-dessous (source Bo Yon Koh Haesun Moon 1) aide à distinguer le jeu de langage qui se joue à un moment donné dans une conversation. Dans une conversation Solution Focus, on chercher à passer le plus de temps possible dans les deux quadrants du haut.

Une conversation consiste essentiellement à écouter, sélectionner, et co-construire Cette représentation permet de distinguer le mouvement qu’on donne à la conversation, par ce qu’on sélectionne dans ce qu’on entend et par les questions qu’on pose en repérant dans quel quadrant se déroule ou s’oriente l’échange à un moment donné.

Dès le début d’une session de coaching par exemple,

  • la question « Qu’est-ce qui t’amène ? » a toutes les chances d’orienter la conversation dans le quadrant inférieur gauche ;
  • la question« Qu’espères-tu de mieux ? » la positionne résolument dans le quadrant supérieur droit.
  • La question « et que voudrais-tu à la place ? » est une technique de base pour faire passer la conversation des quadrants du bas au quadrant supérieur droit.
  • Une question échelle marque le début d’un épisode particulier dans la totalité de la conversation.

Il est important d’avoir à l’esprit davantage le développement des différents épisodes dans la conversation que de simplement se focaliser sur la question, dont la forme reste bien sûr un élément essentiel du jeu de langage.

Exercice : enregistrer une conversation et l’analyser à posteriori en
examinant instants par instants où elle se déroule dans le quadrant, quel
mouvement elle prend, quelles alternatives possibles il y pouvait y
avoir.

Conversation = écouter, sélectionner, co-construire
– Ecoute SF
– présuppositions

Poser des questions relatives ex : « quelle serait la personne avec laquelle tu serais le moins surpris que cela fonctionne ? » ou « A quel moment cela a été le moins pire ? » ou « A quel moment tu ne serais pas plus surpris que ça que cela se produise ? ».

des bootlegs de SFIO 2020

%d blogueurs aiment cette page :