Coach versus Consultant : Antagonisme ou Coopération ?

Explorons les tensions ( systémiques) entre coaching et consulting , afin de voir les antagonismes (structurels) et de réconcilier les contraires : Voir que ce sont les deux facettes d’acteurs de changements ( court et long terme) , productifs, et développants, etc Il faut les deux pour ça marche, et poussé à l’extrême, ou quand chacun ne voit que son point de vue, et ses valeurs, ça peut vite s’antagoniser Il importe de voir les deux complémentarités , sans les mélanger, et coopérer. C’est finalement la première transformation que les acteurs du changement doivent réussir, dépasser les clichés et voir la valeur globale, combinée .

Pourquoi le consentement à 3 niveaux ?

Pourquoi 3 niveaux ? Un seul niveau, et les objections manquent de finesse et c'est manipulable . - Donner un deuxième choix, le "concern", permet de bonifier la proposition sans "bloquer", de permettre l’énoncé des risques perçus. - Offrir le troisième choix des opinions, c’est discriminer le *avec quoi* du *quoi*, et permettra la créativité ou la réactivité impulsive de se déposer, et de se mettre de côté.

Dialogue ou discussion

Distinguons 3 type de conversations :

* Débat : battre l'autre (EN: de-bate), con-vaincre, avoir raison. *compétitif* * Délibération ( ou Discussion ): évaluer , peser le pour et le contre. *Convergent*. * Dialogue : exploration, *coopératif* , *divergent*.

Le dialogue cherche à comprendre , explorer , générer des insights.

Un dialogue n'est **pas** une délibération, une évaluation : dans le dialogue, on ne décide pas, alors que dans la Délibération (discussion), si.

Enseigner le travail en équipe = Connaissances tacites

Il y quatre niveau d"equipes", de plus en plus créative, innovatrice et adaptative . Travailler au sein d'une équipe capable d'improviser ensemble est l'une des expériences les plus satisfaisantes que j'aie jamais vécues, car ce genre de travail d'équipe crée un fort sentiment de confiance, de connexion et d'appartenance.

Freins et obstacles au deployment de la Sociocratie – Holacracy

Lors d’une formation sociocratie , un participant avais mentionné l’anecdote de la BNB1 ou le second lien2 avait été déployé très tôt dans le cycle. Bien avant que l’écosystème ne se soit restatibilisé, et que la parole ne soit libérée, et apaisée. Et donc, les forts en gueule, (Râleurs, Opposants et Syndicalistes) avaient été élus en second liens. De facto les second liens se sont retrouvé des empêcheurs de fonctionner, ce qui à transformé les cercles en pugilats, qui à bloqué l’émergence du dispositif, et arrêté la progression du système. read more