Coaching et écoute non-directive

temps estimé pour lire ce billet : 1 minutes

La base de l’agile c’est la boucle de feedback 1, qui permet l’apprentissage. C’est un mouvement de prise de recul 2, une vision élargie, par contraste au focus, la vision étroite du temps de l’action.

Le coach, dans sa posture d’écoute, offre le temps et l’espace pour que la crispation se détende, que l’écoute se déploie, que la disponibilité intérieure reprenne sa place.

Une fois les ressources intérieures re-connectées, la clarté peut apparaitre, et “l’enpowerement” 3 se faire, en toute autonomie 4.

Messieurs les execs, offrez vous une heure par semaine, à ne rien faire, juste pour vous écouter… C’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire … et à votre écosystème 5


(Merci à Thomas Nansot et Frederic Nguyen pour notre petite conversation d’hier soit qui m’a permis de clarifier cela)


  1. et non pas d’aller vite. ceci est la conséquence de l’apprentissage, et non pas la cause. 
  2. comme le nom le dit, a-prendre, lâcher prise.
  3. littéralement, le ré-empuissancement. 
  4. il est amusant que la traduction française de empowerment est “autonomie”. dans cette confusion, j’ y vois la difficulté de la culture (étatique) française autour du pouvoir et de la puissance (hors institutions). 
  5. et n’attendez pas de frôler le burn-out pour vous y mettre :-) 
Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *