échelles et differentiations

temps estimé pour lire ce billet : 2 minutes

état : Matériaux Brut, essai à rédiger.

20181030064951 echelles et differentiations


differentes distinction echelles pour evaluer (et non mesurer) les elements d organisationas

action (dilts 2)

reflexion decision action

maitrise et apprentissages dilts 2-3

  • information – comprehension- integration – maitrise
    Reperes Vers La maitrise [@taesch_reperes_2018] – [[20180830110926]]

    • les paliers du changement [@taesch_paliers_2018] dilts 3-5 [[20181026073604 ]]
      production amelioration innovation creation
      Niveau 0, 1, 2 (transfo methode), 3 ( transfo identitaire)

l’echelle d emergence, de complexite dilts ?
nouveau – emergent –

[@taesch_emergence_2018]

ignorance – betise- perversite

dilt 4 valeurs

westrum : pathologique – bureacratique- generatif [@taesch_westrum_2018]
blame ( defensif) – ( malveillant jugemental) – jugemental – apprenant/ bienveillant

identités et relations – ditls 5

stairway qui je suis / roles / relations

niveaux d autonomie ( dilts 4 valeurs – 5 identité)
dependents- independants (contre depedants) – autonome- interdependant

dilts 6

resilience
SES criteria – princilples for SES ( dilts 3 ?)
[[20180816114522]] SES_principles for building resilience


se sont des “simplifications du monde reel”, pour le rendre actionnable ( le tout c est d etre conscient que ce sont des simplifications, donc limitées et limitantes)


se reperer , s orienter #OODA


Ne pas croire que la distance entre un changement 3 et est la même qu un chgt 1 et 2 . Linearisarion

cette idé à germée en voyant l effet clarifiant qu’avit sur moi les differentioantion clés de Jp
Faure. Ces concepts qui etaient deja connus isolement, mais le fait de les juxtaposer et de les contraster m apportais un niveau de clarté supplemùentire.

plus tard, jy’ verrai le patter “distinguer ou confondre”, que j accolerais à “l action nécessite de la clarté”
et plus tard j y verrais le “distinguer sans confondre” de Morin, et une spécificité du “jaune” ( SD) et de la pensée complexe.

ce bel article , d’un esprit visiblement proche du mien, ( mais plus lyrique qu explicatif à mon gout) achèvera de me convaicre et m’evitera de réexpliqer

Lors de mes explorations des “deliberates practices” , Erikson insiste bien que la progression se fait en raffiant/ complexiant le modele mental (“les reprensetantions internes”)


évaluer sans juger
le jugement, est une evalutaion generalisée . ca serait croire que ce qui est localement vrai / valable ( cru), l est partout, tout le temps, pour touts l emonde.

exemple: le point agile


confusion, desorientation
distinguer
– deux poles extremes : le noir , le blanc

  • puis des nuances, ordonées ( les 7 couleurs )
    ceci n est pas cela
    évaluer
    ( nécessite une relation d ordre, meme partielle), ( resursion de l etape précédentes)
    ceci est plus que cela,(evaluation) est mieux que cela ( valorisation)
    mesurer ( juger)
    necessite une maniere replicable de convertir l evaluation en un chiffre, “peser” ( convertir en une nuances de gris)
    et de définir un étalon , le 1 ( un increment, si on veut aller du noir en balnc en 10 etapes , cest un dixieme de la mesure ( peut etre non lineraire, log, vu la perception))

    le problème est la replicabilité de la mesure, que deux mesure du meme objet donne la meme valeur, et que deux mesure dans deux contextes different ai la meme signitiction ( et la ca va plus avec le point agile, entre deux equipes)


Related:

[[20181030090307]] Differentiation as increasing complexity

Tags:

#dilts, #change, #transformation, #graves, #shuhari, #bateson, #scale, #current

Main Reference:

Other References

Print Friendly, PDF & Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *