La Maturité d’une transformation – Partie 2 – Comment

Résumons la première partie de cet article :

La compréhension autour d une transformation évolue , alors que la transformation avance
– le changement est continu, et non discret avec un avant et un après.
– cela concerne tout le monde , et non une part séparée de l organisation
– ca touche la structure organisationelle mais aussi le social et le culturel.
– ce changement ne se décrète pas comme un business process, classiquement on ne sait pas comment l’opérer.
– Des compétences spécifique doivent être développées pour performer et se transformer
– les compétences idoines doivent être internalisées et pérennes read more

La Maturité d’une transformation – Partie 1

La compréhension autour d’une transformation évolue, au fur et a mesure que la transformation avance. Le changement est continu ( et non discret, avec un avant et un après). Les compétences idoines doivent être internalisées et pérennes ( et non pas staffée à 80% d'externes). Cela concerne tout le monde ( et non une part séparée de l’organisation). ça touche la structure organisationnelle mais aussi le social et le culturel, et ce changement ne se décrète pas (comme un business process); on ne sait généralement pas comment l'opérer.

quick reference card pour l’ecocycle

ecocyle

Mise en ligne d’une quick reference pour l’ecocycle et création d’une section référence cards (dans le menu). Car il existe peu de littérature de synthèse disponible pour introduire l’ecocycle finalement ( Rien que des gros trucs à lire, ou pas trop évidents), et je vais en avoir besoin dans les prochains article sur les #transformation . read more

Modéliser les réactions face au changement

Comprendre et modéliser les différentes de réactions face au changement. Cela offre des éléments de langages, pour raisonner et dégager des croisements fertiles; des stratégies et éviter des erreurs tactiques. Proposer des solutions d'évolutions pour les individus dans les organisations , et de calibrer en fonction du degré d'émergence des projets, et des mindset effectifs et requis.

Cela permet aussi d'éviter les pièges d'approches bien pensantes mais simpliste, très en vogue aujourd'hui, mais souvent monolithique, ou il est imaginé qui tout le monde va marcher sous la même bannière, au même pas, au nom d'un dogme supérieure .

Une fois l'illusion de la simplicité abandonné, on peut alors élaborer des stratégies réalistes, calibrées pour chaque groupe, par exemple, où les groupes les plus motivés décollent en premier, et entrainent les autres, qui se mettent alors en mouvement, certes plus long et plus lent, mais propagent ainsi le changement de groupe en groupe.

Presentation Introducing to Diffusion of Innovation, with Sociology Patterns and Haskell

Just found (out of Serendipity) an Interesting presentation ( video plus slides) introducing to Diffusion of Innovation with Sociology / Social Patterns, mentioning several times Haskell. Good introduction to a mix of techniques for whoever interested in Haskell proselytism, and go to market strategy, drawing from Change management and Technology adoption lifecycle / Tipping Point, etc, in a pragmatic way. read more