Le management situationnel

1/ Il n'y a pas de « bon » ( ou meilleur) style de management, seulement l'adaptation à une situation . 2/ La situation dépend : du niveau d'autonomie du collaborateur dans une activité et un contexte donné. qui dépende de deux facteurs: sa compétence et sa motivation

Coach versus Consultant : Antagonisme ou Coopération ?

Explorons les tensions ( systémiques) entre coaching et consulting , afin de voir les antagonismes (structurels) et de réconcilier les contraires : Voir que ce sont les deux facettes d’acteurs de changements ( court et long terme) , productifs, et développants, etc Il faut les deux pour ça marche, et poussé à l’extrême, ou quand chacun ne voit que son point de vue, et ses valeurs, ça peut vite s’antagoniser Il importe de voir les deux complémentarités , sans les mélanger, et coopérer. C’est finalement la première transformation que les acteurs du changement doivent réussir, dépasser les clichés et voir la valeur globale, combinée .

Pourquoi le consentement à 3 niveaux ?

Pourquoi 3 niveaux ? Un seul niveau, et les objections manquent de finesse et c'est manipulable . - Donner un deuxième choix, le "concern", permet de bonifier la proposition sans "bloquer", de permettre l’énoncé des risques perçus. - Offrir le troisième choix des opinions, c’est discriminer le *avec quoi* du *quoi*, et permettra la créativité ou la réactivité impulsive de se déposer, et de se mettre de côté.

La Maturité d’une transformation – Partie 2 – Comment

Résumons la première partie de cet article :

La compréhension autour d une transformation évolue , alors que la transformation avance
– le changement est continu, et non discret avec un avant et un après.
– cela concerne tout le monde , et non une part séparée de l organisation
– ca touche la structure organisationelle mais aussi le social et le culturel.
– ce changement ne se décrète pas comme un business process, classiquement on ne sait pas comment l’opérer.
– Des compétences spécifique doivent être développées pour performer et se transformer
– les compétences idoines doivent être internalisées et pérennes read more

The Problem with Paradoxes

- A problem can be solved, a paradox cannot. - One may well confuse a paradox for a problem, unless you seek to distinguish them. - A paradox calls for reframing, adapting the frame of thoughts, typically a paradigm shift (whether a problem occurs IN the frame). - Transformation is about changing the frame (not only the content). - The higher you go in the pyramid, the more you will be exposed to paradoxes.