Pourquoi le consentement à 3 niveaux ?

Pourquoi 3 niveaux ? Un seul niveau, et les objections manquent de finesse et c'est manipulable . - Donner un deuxième choix, le "concern", permet de bonifier la proposition sans "bloquer", de permettre l’énoncé des risques perçus. - Offrir le troisième choix des opinions, c’est discriminer le *avec quoi* du *quoi*, et permettra la créativité ou la réactivité impulsive de se déposer, et de se mettre de côté.

Daily Meetings: un protocole de réunion

Stand up meeting... Et la discussion tourne, sans leader, sans protocole … Si ce scénario vous semble « déjà vu », et ressemble à des réunions de coordination auquel vous assistez souvent… je vous propose mon remède à cela, afin de **combiner efficacité, clarté et bienveillance** : scénariser la réunion avec un protocole de réunion… Les agilistes y verront une extension du « stand-up meeting », et pourquoi ça marche (ou pas) …

Notes de la conférence de Dominic Barter – Cercles Restoratifs – Janvier 2019

Citations et

Notes de la conférence et de la première journée sur les cercles restoratif, Paris, 11-1-19

Pour moi, cela va plus loin que le cercle restoratif de la justice et de l’éducation, car j’ai vu de nombreux liens avec mon propre travail en conception de systèmes et des techniques comme #SolutionFocus, #AppreciativeInquiry, #Effectuation. read more

Pourquoi les équipes performent – Le projet Aristote de Google

§1 – Résumé

La sécurité psychologique est le facteur le plus important pour la performance des équipes. L’#empathie et l’#équivalence sont les facteurs clés pour établir la sécurité psychologique. Cela peut être structuré avec la #CNV, Les #Liberating Structures et des elements of #Sociocracy or #Holacracy read more

Freins et obstacles au deployment de la Sociocratie – Holacracy

Lors d’une formation sociocratie , un participant avais mentionné l’anecdote de la BNB1 ou le second lien2 avait été déployé très tôt dans le cycle. Bien avant que l’écosystème ne se soit restatibilisé, et que la parole ne soit libérée, et apaisée. Et donc, les forts en gueule, (Râleurs, Opposants et Syndicalistes) avaient été élus en second liens. De facto les second liens se sont retrouvé des empêcheurs de fonctionner, ce qui à transformé les cercles en pugilats, qui à bloqué l’émergence du dispositif, et arrêté la progression du système. read more

Coacher une transformation

Le problème c’est qu’il y a différentes classes de coach , qui adressent différentes classe de problèmes. Un “coach agile” tel que le marché le voit, n’opère que sur un Niveaux de changement 1 et ne donc ne peut opérer une transformation d’entreprise, situé sur les niveaux 2 ou 3. Pour une transformation, il faut donc un autre profil; qui est un métier emergent, ce que cet article tente de cerner.L’intention de cet article est triple : - Permettre aux managers de mieux comprendre ce qu’ils achètent comme coach - Donner des clés aux coach agile qui pressentent les limites de l’approche traditionelle et ainsi de continuer leur développement. - Partager des repères pour différencier entre une transformation ,une réorganisation, de l’amélioration, et les structurer adéquatement

Modéliser les réactions face au changement

Comprendre et modéliser les différentes de réactions face au changement. Cela offre des éléments de langages, pour raisonner et dégager des croisements fertiles; des stratégies et éviter des erreurs tactiques. Proposer des solutions d'évolutions pour les individus dans les organisations , et de calibrer en fonction du degré d'émergence des projets, et des mindset effectifs et requis.

Cela permet aussi d'éviter les pièges d'approches bien pensantes mais simpliste, très en vogue aujourd'hui, mais souvent monolithique, ou il est imaginé qui tout le monde va marcher sous la même bannière, au même pas, au nom d'un dogme supérieure .

Une fois l'illusion de la simplicité abandonné, on peut alors élaborer des stratégies réalistes, calibrées pour chaque groupe, par exemple, où les groupes les plus motivés décollent en premier, et entrainent les autres, qui se mettent alors en mouvement, certes plus long et plus lent, mais propagent ainsi le changement de groupe en groupe.